Résidence béguinage : comment sont organisés les béguinages ?

Écrit par
Residence beguinage

Le béguinage est une communauté religieuse pour les femmes célibataires ou veuves. Il s’agit d’un lieu où les femmes vivent et travaillent ensemble sous la direction d’une abbesse. Les béguines sont tenues de suivre certaines règles de vie, telles que la chasteté, l’obéissance et la pauvreté. Elles sont également tenues de participer à la vie religieuse de la communauté en priant et en chantant les offices.

Qu’est-ce qu’un béguinage ?

Un béguinage est une communauté religieuse féminine, généralement fondée dans les Pays-Bas du Nord et en Belgique, composée de béguines. Les béguines étaient des femmes célibataires ou veuves vivant dans des maisons collectives appelées béguinages. Ils ont adhéré à un mode de vie simple et ont travaillé pour gagner leur propre vie, généralement en tant que tisserandes, dentellières ou teinturières. Les béguines ont été encouragées à acquérir des connaissances théologiques et à mener une vie pieuse, mais elles n’ont pas été soumises aux règles rigides des ordres monastiques.

Au 13ème siècle, le concept de béguinage a été adopté par d’autres communautés religieuses féminines en Europe, notamment les allemandes Beghards et les italiennes Begumini. Dans les Pays-Bas du Nord, les béguinages ont été reconnus par l’Église catholique comme étant des institutions légitimes au 14ème siècle. Au cours des siècles suivants, de nombreux béguinages ont été fondés dans toute l’Europe occidentale.

Dans les béguinages, les maisons individuelles étaient généralement regroupées autour d’une cour intérieure ou d’un jardin. Les bâtiments communs comprenaient une chapelle, une salle commune et une infirmerie. Les bâtiments des béguinages étaient généralement simples et fonctionnels, reflétant la valeur qu’elles accordaient à l’austérité.

Aujourd’hui, il existe encore quelques béguinages en Europe, notamment en Belgique et aux Pays-Bas. La plupart des bâtiments originaux ont été détruits au fil du temps, mais certains ont été restaurés et sont ouverts au public.

béguinages

L’histoire des béguinages

Le béguinage est une communauté religieuse féminine, généralement fondée au Moyen Âge. Les béguines étaient des femmes célibataires ou veuves qui vivaient ensemble et se consacraient à la prière, à l’étude et aux œuvres de charité. Le terme « béguine » dérive du mot néerlandais « begijn », qui signifie « femme pieuse ».

Les béguinages étaient généralement des institutions autonomes, dirigées par une supérieure élue parmi les membres de la communauté. Les béguines n’avaient pas de vœu de chasteté, ce qui leur permettait de se marier ou de mener une vie célibataire. Beaucoup de béguines travaillaient comme infirmières ou comme enseignantes.

Au cours du Moyen Âge, il y avait environ 600 béguinages en Europe, principalement en Belgique, en France, en Allemagne et aux Pays-Bas. La plupart des béguinages ont été dissous au XVIIIe siècle, lorsque les autorités religieuses ont jugé qu’ils étaient trop indépendants. Aujourd’hui, il ne reste que quelques béguinages en Europe, dont certains sont toujours habités par des femmes pieuses.

La vie des béguiniers aujourd’hui

Le béguinage est un lieu de vie communautaire pour les femmes célibataires ou veuves, généralement âgées de plus de 40 ans. Les béguinages sont gérés par une abbesse et une petite communauté de surs. La vie des béguiniers est simple et frugale. Elles se consacrent à la prière, à la lecture et à l’étude. Les béguiniers ont leur propre chapelle et une salle commune où elles peuvent se réunir pour prier et méditer.

Les béguinages ont été créés au Moyen Âge en Europe, principalement en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne. Ils ont été fondés par des femmes pieuses désireuses de vivre une vie religieuse plus simple et plus contemplative que celle des monastères. Les béguinages ont prospéré pendant plusieurs siècles, mais ils ont été progressivement abandonnés à partir du 16ème siècle.

Aujourd’hui, il y a encore quelques béguinages en Europe, principalement en Belgique et aux Pays-Bas. La plupart des béguiniers sont des femmes âgées qui ont choisi de passer leur retirement dans ce lieu paisible.

Les béguinages en France

Les béguinages en France sont des lieux d’accueil pour les femmes célibataires ou veuves. Ils sont généralement composés d’un ensemble de maisons entourant une cour intérieure, avec une chapelle au centre. Les béguinages ont été créés au Moyen Âge, à une époque où la place de la femme dans la société était très limitée. Les béguines étaient des femmes qui vivaient ensemble dans les béguinages, en suivant un mode de vie simple et en travaillant pour gagner leur vie. À partir du 13ème siècle, de nombreux béguinages ont été créés en France. Les plus anciens sont ceux de Saint Amand (Flandre) et Lille (Nord). Au 14ème siècle, de nombreux béguinages ont été créés dans le sud de la France, à Toulouse, Marseille et Montpellier. À partir du 15ème siècle, les béguinages se multiplient en France, notamment dans les villes de Lyon, Grenoble et Dijon. Les béguinages ont disparu à partir du 18ème siècle, à la suite des décrets de l’Église condamnant les communautés religieuses fermées. Il n’en reste aujourd’hui que quelques-uns en France, dont le plus célèbre est celui de Bruges (Belgique).

Le béguinage de Bruges

Le béguinage de Bruges est un ancien béguinage situé dans la ville de Bruges, en Belgique. Il a été fondé au 13ème siècle et est composé de plusieurs bâtiments, dont une église, des logements pour les béguines et des jardins. Le béguinage est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Le béguinage est une communauté religieuse féminine qui existe depuis le Moyen Âge. À l’origine, les béguines étaient des femmes célibataires ou veuves qui vivaient ensemble et travaillaient pour subvenir à leurs besoins. Au fil du temps, les béguinages ont évolué et sont devenus des lieux d’accueil pour les femmes âgées et les personnes handicapées. Les béguinages sont généralement organisés en groupes de maisons entourant une cour intérieure. Chaque maison abrite une ou plusieurs personnes et est gérée par une abbesse ou une prieure. Les béguines vivent selon des règles strictes et sont tenues de respecter la vie communautaire. Elles doivent également travailler et prier pour subvenir aux besoins de la communauté.

FAQ : en résumé

1) Question : De quoi est composé un béguinage ?
Réponse : Un béguinage est composé d’une place centrale avec une église, de ruelles bordées de maisons à colombages et d’un jardin.
2) Question : Qui peut habiter dans un béguinage ?
Réponse : Seules les femmes célibataires ou veuves peuvent habiter dans un béguinage.
3) Question : Comment sont organisés les béguines ?
Réponse : Les béguines vivent en communauté mais chacune possède sa propre maison. Elles se réunissent chaque jour pour prier ensemble.
4) Question : Que font les béguines ?
Réponse : Les béguines s’occupent des malades et des enfants, font des travaux d’aiguille et cultivent le jardin.
5) Question : Qu’est-ce qu’un béguinage ?
Réponse : Un béguinage est un lieu de vie communautaire pour les femmes célibataires ou veuves, généralement situé à proximité d’une église.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.