Catégories
Auto ~ Moto ~ Scooter ~ Vélo

Les exigences en matière de permis pour les circuits à moto en Inde

Si vous vous êtes inscrit à un voyage en moto en Inde, il est essentiel que vous ayez tous vos documents de permis et d’assurance en règle. Sinon, vous pourriez vous retrouver dans un monde d’ennuis si vous êtes impliqué dans un accident ou si vous êtes condamné à une amende pour une infraction de conduite. Parce que les lois sur les permis en Inde peuvent être un peu déroutantes pour les touristes, nous avons compilé ce guide pour vous aider à vous assurer que tout est en ordre avant votre départ.

Société de location

Lorsque vous louez une moto, un scooter ou un cyclomoteur, les seuls documents que la société demandera uniformément sont la disponibilité d’argent liquide. Ils semblent s’intéresser très peu à la question de savoir si vous êtes titulaire d’un permis ou non, si vous avez des permis de conduire internationaux ou si vous êtes en état d’ébriété. Vous ne pouvez pas compter sur l’entreprise de location pour vous assurer que vous avez tout ce dont vous avez besoin.

Licenses & Permis

Pour conduire légalement une moto en Inde, vous devez posséder (et être en mesure de présenter) un permis de conduire national pour moto délivré dans votre pays d’origine et un permis de conduire international (PCI). La période maximale pendant laquelle vous pouvez louer une moto avec un PDI est de 60 jours – si votre circuit dure plus longtemps, vous devrez obtenir un permis de conduire indien (qui nécessite une demande en personne).

Les permis internationaux

Vous n’avez pas réellement besoin d’un PCI pour les circuits à moto en Inde si vous avez un permis en anglais avec une photo et si votre pays est un État contractant du traité de 1949 (la plupart le sont). Malgré tout, nous vous recommandons d’obtenir un PDI avant de quitter votre pays d’origine afin de couvrir toutes vos bases. Ce permis fera office de transcription de votre permis de conduire national, mais les deux doivent être emportés.

exigence permis inde

Attention à la police

Si vous êtes arrêté par la police indienne pour une raison quelconque pendant votre circuit, il est important que vous restiez calme et que vous soyez respectueux. Si vous avez respecté le code de la route, que vous n’êtes en aucun cas en état d’ébriété et que vous détenez les documents appropriés, vous n’aurez aucun problème et serez renvoyé sur votre chemin. Si vous voyagez en groupe, vous pouvez demander à votre guide de vous aider à communiquer.

Assurance voyage/location

Avant de souscrire une assurance voyage et location, vérifiez les petits caractères pour déterminer quelles sont les conditions posées à la location de motos. Votre assurance peut être déclarée nulle et non avenue si vous conduisez une moto sans permis valide, si vous êtes passager d’une moto conduite par une personne sans permis, si vous êtes sous l’emprise de drogues ou d’alcool, et si vous admettez que vous êtes en faute ou si vous offrez de payer de l’argent.

En vous assurant que vous avez tous vos documents en règle, vous ne devriez pas rencontrer de problèmes lorsque vous vous lancez dans des circuits à moto en Inde. Il est toutefois essentiel de noter que les permis internationaux vendus sur Internet sont une escroquerie – premièrement, il s’agit d’un permis et on ne parle jamais de licence ; deuxièmement, ils ne peuvent pas être obtenus en ligne. En Australie, vous pouvez obtenir un PCI auprès du Royal Automobile Club ou de l’Association nationale des routes et des automobilistes de votre État.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *